Tout savoir sur la Bibliothèque généalogique (1)

Le 9 févr. 2016 par Frédéric Thébault
 

Vous êtes nombreux à vous poser des questions sur la Bibliothèque Généalogique. Nous vous proposons une série de notes qui vous permettront de mieux exploiter la richesse des centaines de milliers de documents numérisés mis à votre disposition. Cette première note vous présente en détail la Bibliothèque.

1/ Que trouve-t-on dans la Bibliothèque ?

C’est actuellement l’un des fonds les plus importants accessible sur Geneanet. La Bibliothèque permet de faire des recherches sur plus de 5,5 millions de livres et journaux. Cela représente 190 millions de pages et plus de 2,1 milliards d’individus indexés.

On y trouve principalement :

  • des journaux
  • des revues savantes (historiques, généalogiques)
  • des ouvrages généalogiques
  • tout ouvrage pouvant contenir des données intéressantes pour les généalogistes : par exemple des livres d’histoire, des ouvrages de jurisprudence, des annuaires…

Bon nombre d’ouvrages proviennent de sites tiers, comme par exemple Gallica, le site de la Bibliothèque Nationale. On trouve également de nombreux ouvrages récents que leurs auteurs ou ayants droit ont accepté de mettre en accès libre.
C’est le cas par exemple les 50 ans de travaux de Eugène Bruneau-Latouche sur les familles de la Martinique, les travaux considérables de Yannick Chassin du Guerny ou encore les études de Philippe de Vaumas sur les familles d’Orléanaises.

Si vous-même êtes l’auteur d’ouvrages généalogiques ou si connaissez une personne ou des ayants droit, ou si vous avez numérisé à titre personnel des ouvrages du domaine public que vous souhaitez partager librement avec le plus grand nombre, n’hésitez pas à contacter releves@geneanet.org pour les mettre en ligne ! Nous nous occuperons, le cas échéant, de la reconnaissance des caractères (OCRisation) et de la création d’un index.

 

2/ Comment est-elle construite ?

Les ouvrages qui y sont intégrés sont sélectionnés avec minutie, après un important travail de sélection basé pour l’essentiel sur des ouvrages ayant un intérêt pour les généalogistes. Vous n’y trouverez normalement aucun livre de recettes de cuisine !

Puis un travail de reconnaissance des caractères imprimés est effectué (on appelle cela l’OCRisaton), qui consiste à analyser les images pour en extraire le texte. Il faut que la qualité des images soit suffisante, ce qui explique que dans certain cas l’on trouve des caractères anormaux.

Outre ce travail classique de sélection et d’OCRisation, l’originalité de la Bibliothèque Généalogique repose sur la méthode de recherche.

Au lieu d’une indexation “plein texte” (c’est-à-dire que l’intégralité du texte est indexée par les moteurs de recherche) comme on la trouve sur la plupart des sites web ou sur Google, l’indexation se limite au couple “Nom / Prénom” avec d’éventuels critères complémentaires tels que le conjoint, un lieu ou une date.
Cette particularité de la Bibliothèque fait toute la différence pour retrouver un élément intéressant sur une famille.  Cette indexation est faite automatiquement par de puissants programmes développés par Geneanet, unique en son genre !

Exemple de recherche, avec comparaison entre la Bibliothèque de Geneanet et Gallica, le site de la BNF, sur les termes suivants : prénom “Maurice”, nom “Leulier”, mot-clé “pharmacien” :

> sur Geneanet : 10 résultats

Recherche bibliothèque

 

> sur Gallica : 504 résultats

Les résultats de Gallica présentent indifféremment tous les ouvrages avec des Leulier, des Maurice ou le terme “pharmacien”,  d’où le nombre élevé de résultats qu’il faut ensuite trier. Pour restreindre la recherche, il faut donc mettre des guillemets autour de “Maurice Leulier” mais dans ce cas cela ne permet pas d’obtenir les “Maurice-Louis Leulier” ou bien les “Leulier, Maurice”.

Recherche Gallica

3/ L’accès est-il gratuit, Premium ou payant ?

La recherche sur la bibliothèque est gratuite. Seul l’accès direct aux livres peut différer, trois cas se présentent :

  • L’ouvrage est accessible directement et gratuitement. C’est le cas de tous les livres qui sont contribués par des utilisateurs. C’est le principe de fonctionnement de Geneanet. Tout ce qui est contribué par des utilisateurs est librement accessible.
  • Le lien direct vers l’ouvrage est réservé aux abonnées Premium. Il faut savoir que l’abonnement est la principale source de revenue de Geneanet. Cela permet de financer tous les services qui sont offert gratuitement à tous. Si vous n’êtes pas abonné vous pouvez quand même avec un peu d’effort retrouver vous-même l’ouvrage sur un site tiers.
  • L’ouvrage est payant à la page avec le système de points. C’est par exemple le cas de revues ou de travaux d’associations généalogiques.

 

Et vous-même, utilisez-vous la Bibliothèque Généalogique ? Vous est-elle utile ? Quel usage en faites-vous ?

 

 Accès à la bibliothèque

NB : suivez l’actualité, la seconde partie sera publiée dans 15 jours !

82 commentaires Voir les commentaires précédents

Dans la recherche ‘Fonds documentaire, Archives’, toutes les cases sont cochées… Débile! Si je recherche un acte de mariage (par exemple), il va falloir que je décroche une vingtaine de cases pour éviter d’avoir un résultat incohérent….
A corriger

Réponse de Geneanet : il suffisait de d’abord dérouler la petite flèche noire à droite : aucune case ne sera cochée, vous ne cocherez alors que les cases souhaitées


zilelo
27/01/2018

JE SUIS ABONNEE A PREMIUM .J’AI CONSULTE QUELQUES FOIS DES DOCUMENTS QUI M’INTERESSENT,EST-CE QUE JE DOIS PAYER CES “CONSULTATIONS”EN PLUS DE MON ABONNEMENT .

Réponse de Geneanet : non, une fois PRemium vous avez accès librement à toutes les données du site


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription