Une nouvelle source pour vos recherches sur Paris : le fichier Laborde est désormais disponible

Le 8 janv. 2015 par admin

laborde.jpgLe fichier Laborde est une source inestimable pour étudier les artistes et artisans parisiens sous l’ancien régime. La Bibliothèque Nationale de France vient de mettre en ligne cette ressource précieuse, via son site web Gallica.

Ce fichier a été constitué par Léon de Laborde (1807-1869), garde général des archives de l’Empire, avant l’incendie qui a détruit l’état-civil parisien avec ses doubles, rendant les recherches généalogiques sur Paris excessivement difficiles. Il contient plus de 66 000 fiches de relevés d’état civil de Paris au XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, concernant les artistes parisiens.

Cela concerne non seulement les artistes (peintres, sculpteurs, musiciens, organistes) mais également de nombreux artisans (libraires, relieurs, imprimeurs, imagiers, enlumineurs, orfèvres, lapidaires, timballiers, fondeurs, graveurs, doreurs, brodeurs, tapissiers, horlogers, serruriers, arquebusiers, tailleurs de pierre, marbriers, maçons, architectes, ingénieurs, menuisiers, ébénistes, jardiniers…).
De nombreux actes concernant d’autres personnes sont également relevés quand un artiste ou un artisan est cité parmi les parrains ou les marraines.

Pour en savoir plus sur le fichier Laborde, consultez l’ouvrage publié sur le site Medic. Ce livre, dénommé “Notice sur le fichier Laborde. Don fait à des bibliothèques publiques parisiennes de fiches intéressant les artistes des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles” a été rédigé par Jean Schemit en 1927, il explique l’histoire de ce fichier dans le détail.

Pour faciliter l’accès au fichier Laborde nous avons ouvert une page Geneawiki qui contient un classement alphabétique des notices.

fonds_laborde.jpg

> Page dédiée au fonds Laborde

9 commentaires Voir les commentaires précédents

FERTE Denis
24/01/2015

Bjr,
Une petite précision : la “Notice sur le fichier Laborde. Don fait à des bibliothèques publiques parisiennes de fiches intéressant les artistes des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles” n’a pas été rédigée par Jean Schemit, qui en est l’éditeur, mais par le Comte Alexandre Léon Joseph de Laborde, le fils de l’auteur du fichier lui-même.
Cette précision mise à part, bravo et merci d’avoir facilité l’accès à ces fiches si précieuses.
Dans cette notice, l’auteur regrette de ne pas avoir le temps de faire un relevé alphabétique par profession des 66000 fiches. Pour ma part, je suis intéressé par les libraires, imprimeurs et relieurs uniquement ; je viens de démarrer un relevé des ces professions et je dois dire que cela n’est pas si long : en quelques heures, j’ai pu relever 5 registres, soit environ 2000 fiches. Mathématiquement, je devrais avoir fini d’ici un mois !

Cordialement,


Guy de BRONAC
26/02/2016

Bravo.


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription