Attendue depuis des années sur GeneaNet, voici la nouveauté dont vous rêviez !

Le 21 oct. 2011 par Frédéric (Geneanet)

vign2.jpgDes années d’évolution auront été nécessaires, mais c’est aujourd’hui une réalité, doublée d’une véritable petite révolution : “l’alerte par individus”, l’alerte généalogique parfaite, vient d’être mise en fonction. Celle-ci vous signale par e-mail, chaque semaine, que le ou les parents d’un ancêtre sur lequel vous étiez bloqué ou que vous recherchiez, viennent d’être publiés sur GeneaNet. Mode d’emploi détaillé.


Depuis plusieurs années les membres du Club Privilège connaissaient l’alerte croisée, qui ne fonctionnait que pour les patronymes, sans distinction des prénoms ou des couples. Ces derniers mois une fonction expérimentale avait été mise en place, dénommée l’alerte par individus, par laquelle vous pouviez mémoriser des recherches sur les prénoms et/ou les couples, au coup par coup. Ces deux alertes sont désormais fusionnées en une seule et même alerte “par individus”.

EVOLUTION DES INTITULES

Dans le menu de connexion depuis “Mon GeneaNet”, les “Recherches favorites” ont été renommées en “Recherches et alertes” :


Un clic sur ce lien vous mène vers la page où vous allez gérer toutes les alertes mémorisées depuis une recherche globale ou une recherche par individus (Privilège seuls). Via cette page, vous allez pouvoir supprimer ou créer manuellement d’autres alertes, ou, c’est la nouveauté, déclencher vos alertes automatiques par individus (Privilège seuls).

Le menu de gauche a changé. A gauche, la version antérieure, à droite la version qui vient d’être mise en place :

LES NOUVELLES ALERTES PAR INDIVIDUS, AUTOMATIQUES DEPUIS VOTRE ARBRE

1/ Principe
Il est simple : à condition de posséder un arbre en ligne et par un simple clic, GeneaNet vous informe par un message hebdomadaire, chaque fois qu’un couple ou qu’un individu figurant ou manquant dans votre arbre (au choix), vient d’être publié sur un autre arbre.
La souplesse de cette alerte est telle que c’est tout votre arbre qui est automatiquement mémorisé. Vous pouvez également enlever autant de couples ou individus que vous désirez de cette alerte, ou en ajouter d’autres qui ne figurent pas dans votre arbre. Vous pouvez aussi choisir de n’être alerté que pour vos branches bloquées en ascendance, ou de l’être pour n’importe quel couple, même si vous connaissez déjà ses ascendants.

2/ Ce qui change
L’alerte croisée disparait en tant que telle, et l’alerte par individus est scindée en deux parties : les alertes manuelles (saisies par vos soins, au choix) et les alertes automatiques (depuis tout ou partie de votre arbre). La recherche favorite, plus simple et basée uniquement sur les patronymes (accessible également aux non-privilège) a également été renommée, elle devient logiquement l’alerte “par patronyme”.

3/ Utilisation
Lors de sa première utilisation, il est nécessaire de configurer l’alerte automatique. Rendez-vous sur le pavé de connexion, en haut à droite du site, puis dans le menu déroulant “Mon compte”, cherchez “Recherches et alertes”. Cliquez sur le menu de gauche Recherche et alertes “par individus” (cf captures d’écrans ci-dessus).

Par défaut, vous êtes positionné sur l’onglet “Voir / Editer”, mais nous y reviendrons au point b). Pour une première utilisation, il faut d’abord passer par l’onglet “Configurer l’alerte automatique”.

a) onglet “Configurer l’alerte automatique”

Pour créer votre alerte depuis votre arbre, vous disposez d’un formulaire offrant différentes options : de l’alerte sur tous les individus de l’arbre à celle qui ne cible que ceux sur lesquels vous n’avez pas d’ancêtres, en passant par une génération bien précise, etc :


– Sélection des individus

* Restreindre à mes ancêtres directs : cette option permet de cibler au mieux les ancêtres pour lesquels vous souhaitez être avertis de nouveaux résultats. Cependant, dans le cas d’un arbre très important (plus de 2000 personnes), l’exploitation des résultats serait trop longue, aussi la case est cochée d’office, comme dans l’exemple ci-dessus.
NB : Si vous n’avez pas défini de souche sur votre arbre (ou sosa n°1, ou “de cujus”), cette option n’est pas disponible. Pour définir une souche, lisez les questions courantes de cette note explicative.

* Limiter les générations : vous pouvez prendre en compte tous les individus de toutes les générations, ou seulement certaines générations sur lesquelles vous faites des recherches. 50 générations est le maximum possible, tant pis pour ceux qui espèrent avoir l’ascendance de Nefertiti ! Lorsque vous faites défiler les curseurs de générations (laissez votre souris cliquée pour aller plus vite), vous verrez alors en haut à droite un petit pavé grisé qui calcule le nombre d’alertes à créer. Au-delà d’un certain seuil, il ne s’agit plus que d’une estimation. Bien entendu, ce n’est pas parce que vous créez 2000 alertes que vous recevrez 2000 résultats chaque semaine, il ne s’agira que des nouveautés !

* Branches bloquées (il manque au moins un parent) : c’est cette case qui constitue avant tout la petite révolution dans vos recherches : en la cochant, vous ne recevrez que les résultats concernant vos “têtes de branches”, c’est-à-dire les personnes pour lesquelles vous n’avez pas encore trouvé de père ou de mère. Imaginez que chaque fois que vous recevrez une alerte avec ce cas précis, cela signifie forcément des ancêtres supplémentaires, parfois recherchés depuis des années !

* Seulement les individus ayant un conjoint identifié : cette option, comme son nom l’indique, ne fonctionnera que sur vos couples d’ancêtres, et non pas sur les individus sans conjoint. Cette option peut être utile sur certains arbres, à vous de juger.

– Options de recherche

* Utiliser les variantes (nom et prénom) : l’explication tient dans l’intitulé ! Si des variantes patronymiques ont été définies sur les patronymes ou sur les prénoms, via la recherche globale pour les premiers, celles-ci seront prises en compte lors du calcul de l’alerte.

* Tous les prénoms : le calcul de l’alerte ne prendra en compte que les résultats strictement identiques au niveau des prénoms. Ainsi, si votre ancêtre se prénommait Jean François, seuls les “Jean François” ou “François Jean” seront inclus… mais pas les Jean seuls ou les François seuls. A utiliser selon vos besoins !

* Exclure les résultats bloqués au même niveau que moi : seuls seront conservés les résultats des arbres susceptibles de vous apporter un supplément d’information. C’est à dire que les données de quelqu’un dont la recherche est bloquée au même niveau que vous, avec le même couple, ne seront pas prises en compte dans les résultats.

– Restriction sur les identifiants :

Les identifiants dont les résultats ne vous intéressent pas car vous les connaissez déjà, par exemple, ne seront pas pris en compte. Votre propre identifiant est automatiquement exclu.

Une fois que vous avez réfléchi aux options que vous désirez, n’oubliez pas de cliquer sur le bouton de validation pour créer vos alertes !

A chaque mise à jour de votre arbre, les alertes automatiques seront régénérées selon les paramètres que vous avez défini, vous n’aurez rien à faire. Seule exception, le changement de la souche de votre arbre et vos alertes disparaitront si vous aviez choisi de les limiter aux seuls numéros Sosa. Vous pouvez supprimer vos alertes à tout moment, et les recréer à volonté, un certain délai de latence peut cependant interrompre les envois d’e-mail pendant une semaine.

b) onglet “Voir / Editer”

C’est sur cet onglet que l’on arrive par défaut, il vous présente les alertes déjà mémorisées. Si vous aviez déjà des alertes par individus créées manuellement ou par bascule de vos recherches favorites lors du lancement de cette fonction, celles-ci apparaissent dans la liste du dessous.
Vous disposez d’un filtre pour voir soit les alertes automatiques créées à partir de votre arbre seules, soit les alertes manuelles seules, soit toutes, mélangées.


Les alertes sont mentionnées l’une après l’autre de la façon suivante :


1 : case à cocher pour recevoir cette alerte par e-mail. Si la case n’est pas cochée, elle est mémorisée mais ne figure pas dans le mail hebdomadaire qui vous est envoyé.

2 : ce pictogramme signifie qu’il s’agit d’une alerte automatique créée depuis votre arbre. Si vous la modifiez manuellement, le picto disparaît et elle devient une alerte manuelle.

3 : Récapitulatif de votre recherche : le ou les patronymes (individu ou couple), le ou les prénoms, avec ou sans variantes orthographiques, avec identifiants à exclure, avec lieux précis, etc.

4 : La petite clé anglaise signifie que vous pouvez modifier l’alerte directement ici, sans relancer une recherche. La page s’ouvre et l’alerte pré-remplie apparaît, vous pouvez la modifier à votre guise.


5 : Historique de vos alertes : en choisissant une date à laquelle vous avez obtenu un résultat, vous pouvez consulter à nouveau l’alerte qui vous a été envoyée :

En pied de page, notez bien le lien “Créer une nouvelle recherche” qui vous permet de saisir une recherche complète, manuellement :


Pour mémoire, on peut créer une alerte suite à une recherche, en cliquant sur le lien en pied de page sous le tableau de résultats d’une recherche :

alertes10.jpg

3/ e-mail d’alerte

Chaque semaine, vous recevrez un e-mail récapitulant les nouveautés :


Via ce message, vous pourrez modifier l’alerte, choisir de ne plus la recevoir, ou bien sûr aller consulter les résultats.
En consultant les résultats, vous êtes dirigé sur une page présentant les résultats de recherche sous la forme suivante :

alertes11.jpgSur fond vert, il s’agit de vos propres données. Les autres lignes vous indiquent les données récemment publiées sur GeneaNet. Si vous avez choisi “branches bloquées”, vous verrez que le picto de l’arbre possède deux petites flèches, celles-ci signifient que le père et la mère de la personne indiquée en premier, existent sur l’arbre de cette personne. Un clic sur le picto, et vous obtenez une génération supplémentaire… information à vérifier en contactant le propriétaire de l’arbre !
Par ailleurs, même si vous ne consultez pas votre messagerie, sachez que vous pourrez toujours consulter vos alertes sur le site, comme cela a été expliqué ci-dessus au point b).

RAPPEL : LES ALERTES PAR PATRONYME

Les membres non privilège ont à leur disposition les alertes par patronyme. Anciennement nommées Recherches favorites, leur fonctionnement est très simple. Nous vous invitons à consulter cette note explicative publiée il y a quelques mois pour connaître le détail de leur fonctionnement.

Bonnes recherches à tous !

[ Recherches et alertes ]

NB : si vous éprouvez des difficultés, n’hésitez pas à vous rendre dans nos forums d’aide où notre assistance est à votre disposition (les jours ouvrés !).

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription