Mon gedcom est-il correct ?

Le 1 oct. 2007 par Frédéric Thébault

Quiconque se rend sur GeneaNet dans l’optique d’y “faire sa généalogie” apprend bien vite à connaître cet élément incontournable de toute généalogie diffusée sur le web : le fichier gedcom. Nous avons vu comment le créer à partir d’un logiciel de généalogie dans cette note, mais allons plus loin : comment vérifier, avant de l’envoyer sur GeneaNet, qu’il est correct et donc, exploitable ?

L’animal est difficile à dompter, c’est ce que l’on a tendance à croire de prime abord. Pourtant, il n’y a rien de plus simple et n’importe qui peut, en un coup d’oeil, se rendre compte de la validité de son fichier ou non.

1/ Qu’est-ce qu’un fichier Gedcom ?
Le fichier gedcom contient toute votre généalogie, du moins les éléments textuels (sans photos, sons ou vidéos). Ces informations sont codées de façon à être comprises par n’importe quel logiciel de généalogie. Ce code, c’est tout simplement du texte, et ce texte constitue donc un fichier au format texte (“.txt”), que l’on peut ouvrir et lire avec n’importe quel éditeur de texte, le plus basique qui soit (WordPad, Bloc-Notes, Word, Works, OpenOffice, Text-Edit sur Mac, etc). Il faut savoir que s’il s’agit d’un simple fichier texte, l’extension qui est apposée lorsque vous créez votre document est “.ged” et non pas “.txt”, mais que vous pouvez la modifier sans danger, manuellement.

2/ Lire un fichier gedcom
Faites un essai : créez un fichier gedcom depuis votre logiciel de généalogie, puis placez-vous sur son icone et faites clic-droit puis “ouvrir avec” et choisissez le bloc-notes, par exemple.
Voici peu ou prou ce que vous devriez voir (début du fichier) :

0 HEAD
1 SOUR HEREDIS 9 PC
2 VERS 9
2 NAME HEREDIS PC
2 CORP BSD Concept Ã
3 ADDR www.heredis.com
1 DATE 28 SEP 2007
2 TIME 12:25:59
1 GEDC
2 VERS 5.5
2 FORM LINEAGE-LINKED
1 CHAR ANSEL
1 PLAC
2 FORM Town , Area code , County , Region , Country, Subdivision
0 @35I@ INDI
1 NAME Raymond/NOBLE/
2 GIVN Raymond
2 SURN NOBLE
1 SEX M
1 BIRT
2 DATE 30 AUG 1779
2 PLAC Tourrettes-sur-Loup,06148,Alpes-Maritimes,Provence-Alpes-Cãote d’Azur,FRANCE,
1 CHR
2 DATE 1 SEP 1779
2 PLAC Tourrettes-sur-Loup,06148,Alpes-Maritimes,Provence-Alpes-Cãote d’Azur,FRANCE,
1 DEAT
2 DATE 27 JUL 1857
3 TIME 23:0
2 PLAC Tourrettes-sur-Loup,06148,Alpes-Maritimes,Provence-Alpes-Cãote d’Azur,FRANCE,
1 OCCU Agriculteur (1810), Cultivateur (1836), propriâetaire (1857)
1 FAMS @18945U@
1 FAMC @18946U@

Le but de cette note n’est pas de vous expliquer ce que cela signifie, mais bien de vous donner des clés de compréhension rapide.
Tous les gedcom DOIVENT être de la même sorte : un chiffre (0,1 ou 2), suivi de 3 ou 4 lettres, les anglophones comprendront vite qu’il s’agit d’abréviations : DATE, PLAC pour PLACE (lieu), DEAT pour DEATH (décès), BIRT pour BIRTH (naissance), etc, et enfin des informations diverses : dates, noms, chiffres entourés du signe arobase (@), etc. Si l’on se concentre sur la dernière partie de chaque ligne, on est presque dans du français correct. Dans l’exemple ci-dessus, on lit distinctement le nom d’une personne (Raymond NOBLE), des dates (en anglais), un lieu et des professions.

Ces éléments sont bien entendus ceux que vous allez retrouver dans votre logiciel de généalogie, et dans votre arbre en ligne. N’essayez par contre pas de comprendre leur organisation, un gedcom est destiné à un ordinateur, pas à un être humain, c’est possible bien entendu mais cela nécessite un certain apprentissage.
Attention : un fichier gedcom peut être très très long, selon la taille de votre généalogie évidemment, mais il sera toujours présenté de la même façon.
Voici maintenant un exemple de mauvais fichier gedcom :

{rtf1adeflang1025ansiansicpg1252uc1adeff31507deff0stshfdbch31506stshfloch31506stshfhich31506 stshfbi31507deflang1036deflangfe1036themelang1036themelangfe0themelangcs0{fonttbl{f2fbidi fmodernfcharset0fprq1{*panose 02070309020205020404}Courier New;}{f34fbidi fromanfcharset1fprq2{*panose 02040503050406030204}Cambria Math;}f37fbidi fswissfcharset0fprq2{*panose 020f0502020204030204}Calibri;}{f39fbidi fmodernfcharset0fprq1{*panose 020b0609020204030204}Consolas;}{flomajorf31500fbidi fromanfcharset0fprq2{*panose 02020603050405020304}Times New Roman;}
{fbiminorf31507fbidi fromanfcharset0fprq2{*panose 02020603050405020304}Times New Roman;}{f60fbidi fmodernfcharset238fprq1 Courier New CE;}{f61fbidi fmodernfcharset204fprq1 Courier New Cyr;} {f63fbidi fmodernfcharset161fprq1 Courier New Greek;}{f64fbidi fmodernfcharset162fprq1 Courier New Tur;}{f65fbidi fmodernfcharset177fprq1 Courier New (Hebrew);}{f66fbidi fmodernfcharset178fprq1 Courier New Arabic);}
li0ri0widctlparwrapdefaultaspalphaaspnumfaautoadjustrightrin0lin0itap0pararsid9522 rtlchfcs1 af31507afs21alang1025 ltrchfcs0 39fs21lang1036langfe1033cgridlangnp1036langfenp1033 {rtlchfcs1 af2 ltrchfcs0 f2lang1033langfe1033langnp1033insrsid3160924charrsid14492121 0 HEAD
par 1 SOUR HEREDIS 9 PC
par 2 VERS 9
par 2 NAME HEREDIS PC
par 2 CORP BSD Concept ‘c3
par 3 ADDR www.heredis.com
par 1 DATE 28 SEP 2007
par 2 TIME 12:25:59
par 1 GEDC
par 2 VERS 5.5
par 2 FORM LINEAGE-LINKED
par 1 CHAR ANSEL
par 1 PLAC
par 2 FORM Town , Area code , County , Region , Country, Subdivision
par 0 @35I@ INDI
par 1 NAME Raymond/NOBLE/
par 2 GIVN Raymond
par 2 SURN NOBLE

Si la seconde partie reste assez similaire au gedcom correct, on ne s’y trompe pas : ce “par” ne correspond à rien et il n’a rien à faire là. Quant à la première partie, de toute évidence elle est erronée et ne correspond en rien aux premières lignes d’un gedcom normal : si vous essayez d’envoyer ce fichier sur GeneaNet, il sera refusé et votre arbre se videra instantanément. Dans cet exemple, le gedcom erroné est un gedcom normal qui a été enregistré au format d’échange Mac/PC, en “.rtf”.

Quand vous ouvrez un fichier gedcom, vérifiez surtout la première ligne, celle-ci doit être “0 HEAD” (Head comme “entête”). Le moindre caractère cabalistique placé avant le zéro risque de rendre votre gedcom inutilisable. Toutefois, si vous créez un gedcom depuis votre logiciel, il n’y a aucune raison pour qu’il soit erroné. Par contre cela peut se produire lors d’échanges entre internautes, les logiciels de mail mal paramétrés pouvant perturber l’encodage de vos fichiers, ainsi que les enregistrements un peu rapides via Word ou autres, sous de mauvais formats.
La règle d’or reste de ne jamais toucher à votre fichier une fois créé, et si vous l’ouvrez pour vérifier son apparence, fermez-le sans l’enregistrer, évidemment !

Et maintenant, à vous de jouer : créez un gedcom depuis votre logiciel, ouvrez-le et prenez quelques minutes pour le lire, vous verrez que même sans aucune connaissance informatique, on retrouve tout ce que l’on a pu saisir.

3 commentaires

Bonjour,
J’ai reconstitué mon arbre généalogique sur Généanet. Je voudrai maintenant le “copier” sur Filaé, mais tout en le gardant sur Généanet. Comment puis-je faire ? Je ne trouve rien sur internet car pour moi, “importer” signifie “couper/coller” et je ne veux pas le perdre sur Généanet ?
Je vous remercie pour votre aide
Pascal Plotegher

Réponse de Geneanet : voyez notre assistance via nos forums d’aide svp, elle vous guidera


Suite à l’envoi d’un GEDCOM le 28/2 j’ai perdu mes 10786 individus. Vous indiquez que l’on peut retrouver tout ce que l’on a pu saisir, j’ai besoin de votre AIDE Merci Cordialement

Réponse de Gneeanet : merci de contacter notre assistance via nos forums d’aide svp


Voir la suite

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription