Aide > Mon arbre - Doublons et implexes, relier ou créer, délier > Saisir votre généalogie sur Geneanet – 3 : doublons et fusions

Saisir votre généalogie sur Geneanet – 3 : doublons et fusions

vignette
Vous êtes très nombreux à ne pas utiliser de logiciel de généalogie et à saisir votre arbre généalogique directement sur Geneanet. Troisième et dernière note de notre série consacrée à la saisie en ligne : utiliser les fusions en cas de doublons.

La cause d’un doublon sur un arbre généalogique est souvent liée au fait que vous saisissiez en double une personne avant de vous apercevoir qu’il était le parent d’un autre de vos ancêtres et que vous l’aviez déjà saisi. Cela arrive fréquemment également en cas d’ajout d’une branche au format GEDCOM que l’on vous a envoyée. Dans ce dernier cas faites très attention, car il peut y avoir de très nombreuses personnes en double.

1/ Fusionner un individu en double

Dans notre exemple, nous avons deux fois Emelie Adélaïde BLANGARNON dans notre arbre : l’une sans ascendants (image-ci-dessous), l’autre sans descendance.

Pour fusionner les deux Emelie en une seule, on clique sur le petit crayon et on choisit “fusionner avec” :

Le système détecte automatiquement si un homonyme parfait (même prénoms et même nom, et surtout même orthographe), figure dans votre arbre. S’il en trouve plusieurs, il va tous les afficher, le cas est fréquent dans les gros arbres. Une case vide “n’importe quel individu de l’arbre” vous est également proposée pour taper vous-même le nom de la personne.

Cette opération est délicate :

  • il ne faut pas vous tromper de personnes en cas d’homonymes car il peut y en avoir plusieurs !
  • de même, si par exemple vous aviez en seconde personne une “Emilie Adélaïde BLANGARNON” (avec un “i”, au lieu de Emelie avec un “e”), celle-ci ne serait pas apparue dans la proposition ci-dessous ! Il est donc très important de bien vérifier sur votre arbre l’orthographe exacte du nom des personnes à fusionner. Les accents, heureusement, sont pris en compte et un é ou un e sont considérés comme une seule et même lettre.

Si le doublon n’a pas été détecté, il vous faut utiliser la case vide et taper son prénom, son occurrence le cas échéant (le numéro d’ordre, voir notre première note consacrée à la saisie) et le nom en respectant scrupuleusement l’orthographe.

Dans notre exemple le doublon a été détecté, on coche donc le deuxième bouton-radio, et on valide.

L’opération qui suit peut se dérouler en plusieurs étapes : le système cherche en effet tous les doublons qui peuvent être rattachés à la personne et vous propose à chaque fois de valider ce qu’il trouve. Quand il vous propose des boutons-radio, choisissez celui que vous trouvez le plus adéquat (le numéro d’occurrence n’a aucune importance) :

Par exemple, après avoir validé ce premier choix, il faudra ensuite valider le second (mieux vaut éviter de modifier le formulaire !) :

En pied de page, validez :

Le système va recommencer à vous proposer de valider des formulaires de saisie tant qu’il va rencontrer des doublons. Si par exemple vous fusionnez deux branches de plusieurs générations identiques, il va s’arrêter sur chaque personne et sur chaque couple, cela peut donc être très long ! Si vous hésitez, la meilleure chose à faire est de ne pas interrompre l’opération et de valider systématiquement sans réfléchir, jusqu’à ce que “Fusion terminée” vous soit indiqué, comme ci-dessous :

L’opération est terminée : les doublons ont disparu, il ne reste qu’une seule personne avec à la fois ses ascendants et ses descendants :

 

2/ Fusionner un couple en double

Il arrive souvent, après une fusion d’individus, que l’on se retrouve avec un couple doublonné, l’homme comme la femme :

et :

Ne supprimez rien ! Il n’y a bien qu’un seul homme et qu’une seule femme, mais deux unions, ce qui donne cette bizarre impression.

Pour y remédier, c’est très simple : choisissez “Edition > Fusionner > Fusionner doublons éventuels” après vous être positionné sur l’un des deux conjoints.

 

Le système vous propose alors de fusionner les unions. Les deux lignes proposées sont rigoureusement les mêmes. Cliquez sur “O” pour “Oui” :

La fusion de l’union est instantanée. Il arrive souvent que le système détecte alors un doublon sur une personne, et il vous propose alors de “continuer à fusionner” en cliquant sur le lien éponyme :

Quand l’opération est terminée, vous obtenez en général le message “Pas trouvé” qui signifie que le doublon d’origine a disparu, et que donc tout s’est bien terminé !

Nous sommes conscients que le système de fusion, même s’il fonctionne parfaitement, n’est pas très intuitif. Celui-ci date de la conception du logiciel Geneweb, il y a bientôt vingt ans. Nous travaillons régulièrement à son amélioration, très complexe, et la simplification des fusions fait partie de nos priorités.

Chaque arbre étant particulier, réparer des manipulations erronées peut parfois nécessiter d’utiliser à la fois les liaisons (voir note précédente) et les fusions. Opérez avec calme : notez les doublons dans un coin, ainsi que les filiations, puis déliez, reliez et au besoin fusionnez. Il peut parfois être plus rapide de supprimer un individu et de le recréer.

Si vous êtes membre Premium, votre arbre est mémorisé tous les jours, vous pourrez donc revenir à une version antérieure si besoin.

Besoin d’aide sur des cas particuliers ?
Contactez notre assistance via les forums d’aide


> Revoir le tutoriel n°1 : Saisir votre généalogie sur Geneanet – 1 : l’outil de saisie

> Revoir le tutoriel n°2 : Saisir votre généalogie sur Geneanet – 2 : utiliser le relier / délier

 

Besoin d'une aide supplémentaire ?

Vous souhaitez obtenir de l'aide sur une fonction de Geneanet, vous ne savez pas où ou comment chercher ? Rendez-vous sur nos forums, utilisateurs aguerris, modérateurs et assistance Geneanet pourront sans doute vous apporter toute l'aide dont vous avez besoin !

Rechercher