Publicité

X
Geneanet > Plus > Tout sur les noms/prénoms > Origine du nom "MUR"

Noms et prénoms : leur origine

Origine du nom "MUR"

Étymologie

nom=MUR&source=&action=add
Mur
Assez fréquent en Espagne, ce nom catalan est un toponyme avec le sens de muraille, lieu fortifié. Equivalent castillan : Muro (diminutif : Murillo), nom également porté en Italie (Campanie). Le nom est également présent en France (Languedoc, Béarn) avec le même sens.
Cortie
Nom qui semble venir du Sud-Ouest, et qui serait une variante de Courtine, pour lequel deux interprétations sont possibles : soit le sens de rideau (donc un fabricant de rideaux), soit, et c'est plus probable, celui de mur entre deux tours dans une fortification.
Courtine
Surtout fréquent dans le Massif Central (63, 07, 19), désigne sans doute celui qui est originaire de la Courtine, petite commune de la Creuse. C'est également le nom de plusieurs hameaux en Auvergne. Origine du nom : peut-être un élément de fortification (courtine = mur entre deux tours, dans une forteresse), mais un diminutif du mot cour, avec le sens de ferme, petit domaine rural est préférable.
De Gaulle
Apparemment, il s'agit de la francisation d'un nom flamand, De Walle, qui signifie sans doute le Wallon (= l'étranger, celui qui n'appartient pas au peuple germanique, du vieux-haut-allemand walah = étranger, également à l'origine des toponymes Gaule et Galles). A noter l'existence du patronyme Waulle dans le Pas-de-Calais. Autre possibilité : walle = mur, fossé.
Domur
Porté notamment dans la Loire et l'Allier, correspond à la forme plus courante Dumur, rencontrée dans le Limousin et le Pas-de-Calais. Désigne celui qui habite un lieu-dit le Mur (ou qui en est originaire). Sens du toponyme : lieu fortifié, muraille.
Dumur
Désigne celui qui est originaire d'un lieu-dit le Mur (= muraille, enceinte fortifiée). On rencontre le nom dans des régions très diverses (62, 77, 87).
Esponda, Esponde
Nom d'origine basque : c'est un toponyme qui peut désigner un talus, ou encore un mur de terrasse (pour les cultures sur des pentes de colline). Le nom est porté dans les Pyrénées-Atlantiques, département où cinq hameaux s'appellent Esponda. Forme composée : Espondaburu (buru = le haut, le sommet), toponyme rencontré à Sainte-Engrâce (64).
Mathurin
Fréquent dans l'Ouest, c'est un nom de baptême correspondant au latin Maturinus (maturus = mûr, raisonnable). Saint Mathurin, fêté le 1er novembre, aurait été un spécialiste de l'exorcisme.
Murat
Patronyme très fréquent dans l'Aveyron et la Loire, et plus généralement dans le Massif Central et les régions voisines. Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Murat (= lieu enclos dans un mur, agglomération fortifiée). Le toponyme est lui-même très répandu (cinq communes et plusieurs hameaux).
Murez
Surtout porté dans le département du Nord, le patronyme doit être interprété comme une variante de Muret. Reste à savoir ce que signifie ce dernier nom. Peut-être un toponyme ayant le sens de petite fortification (petit mur). Le Dictionnaire des noms de famille en Belgique romane signale cependant une forme Muret Brougart (1494), où le mot est visiblement employé come prénom. En fait, Muret pourait bien être une variante de Mouret, qui paraît avoir été utilisé lui aussi comme nom de baptême (diminutif de Maur).
Murgier, Murger
Le nom vient de Savoie. C'est un toponyme fréquent qui désigne un tas de pierres ou un mur en pierres sèches.
Tapias, Tapie
Désigne un mur en pisé, et donc une maison construite selon ce procédé. Vient du nom commun tapia, dont l'origine est incertaine : sans doute un mot préroman hispanique de formation onomatopéique (reproduisant le son tap).
Villemur
Désigne mot à mot le domaine (puis la ville) fortifié (clos par un mur). C'est un nom porté par plusieurs localités, notamment deux communes de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées. Le patronyme renvoie donc à une personne originaire d'une de ces localités.
Desmaizières
Nom porté dans la Saône-et-Loire (variantes : Desmaisières, Desmaizière). Désigne celui qui est originaire d'un lieu-dit les Maizières, toponyme à rattacher au latin "maceria" (souvent au pluriel : "maceriae") qui désignait un mur de clôture généralement en pierres sèches. On pense que le toponyme s'applique souvent en France à des bâtiments ruinés, très anciens. C'est un lieu-dit fréquent en Bourgogne. Avec le même sens : Desmazières, Desmazière, Desmaziers (03, 59), Desmézières (76)."
Murphy
Le nom correspond à l'irlandais O'Murchadha, le descendant de Murchadh, nom de personne formé des éléments muir (= mer) et cadh (= guerrier).
Mazères
Nom porté dans le Sud-Ouest (32, 65, 82). Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Mazères, nom de plusieurs communes et de nombreux hameaux. Etymologie : le latin maceria(e) = mur de pierre, puis ruines. À noter que, dans le Sud-Ouest, le mot peut aussi avoir le sens de "grange" et que, sous la forme "maisiere", il a pu aussi désigner une maison en ancien français. Variante : Mazère (24, 85, 41). Diminutif : Mazereau (86, 37), nom d'un hameau à Lignac, dans l'Indre (le Mazereau)."
Plaquette
Nom porté dans la Marne et en Picardie (02, 60), plus fréquent sous la forme Plaquet (02, 80). Variante : Placquet. Il devrait s'agir d'un dérivé du verbe picard plaquer (= enduire un mur en torchis, salir avec de la boue).
Ladan
Le nom est surtout porté dans le Finistère. Il peut s'agir d'un surnom évoquant le rossignol (breton adan = rossignol de mur), mais on pensera aussi au prénom Adam, surtout lorsque le nom se rencontre ailleurs qu'en Bretagne.
Paret
Assez fréquent dans la Loire et les départements voisins, également présent en Savoie, c'est un toponyme ayant le sens de mur, muraille (latin paries, parietis). A envisager aussi un diminutif du prénom Pierre.
Bahurel
Le nom est porté en Bretagne (44, 56). C'est peut-être un toponyme, nom d'un hameau à Redon (35), rattaché par M.T. Morlet à l'ancien français bahur (= mur bahut).
Moraglia
Porté de Nice à San Remo, le nom est parfois écrit Muraglia (forme surtout présente dans les Pouilles). C'est un toponyme correspondant au français 'muraille'. Forme masculinisée : Moraglio.
Nom formé à l'aide d'un suffixe diminutif, utilisé en général pour exprimer la filiation. Les suffixes diminutifs catalans les plus fréquents sont -ET, -OT.
Anthroponyme transmis par le père. La plupart des noms de famille sont des patronymes.
Etude de l'origine des mots.
Marie-Thérèse Morlet, Dictionnaire étymologique des noms de famille, Perrin, 1997 pour la dernière édition.

Informations géographiques

Affinez votre recherche en cliquant sur une zone géographique et en faisant glisser le curseur de périodes

> passez la souris sur une portion du camembert pour afficher les informations qui s'y rapportent.
> cliquez sur la loupe pour consulter les résultats détaillés de nos moteurs de recherche.

Tout 1500 1600 1700 1800 1900

Pour utiliser ce service, merci de mettre à jour le plug-in flash de votre navigateur.

Get Adobe Flash player