Publicité

X
Geneanet > Plus > Tout sur les noms/prénoms > Origine du nom "ESCLAVE"

Noms et prénoms : leur origine

Origine du nom "ESCLAVE"

Étymologie

nom=ESCLAVE&source=&action=add
Clotilde
On trouve ce nom à la Guadeloupe. Comme c'est souvent le cas, il doit s'agir d'une esclave à qui on a donné comme nom de famille un prénom féminin (le prénom de sa marraine ?). Quant au nom Clotilde, c'est au départ un matronyme germanique, Hlothilda ( hlod = gloire + hiltia = combat).
Demonio
Patronyme rencontré dans les Antilles. Il correspond à un nom espagnol signifiant démon. Peut-être le surnom d'un ancien esclave particulièrement indocile.
Desclève
Nom porté en Picardie, que l'on trouve aussi sous la forme Desclèves en Normandie. Semble désigner celui qui est originaire d'un lieu-dit appelé Esclève(s), à rapprocher éventuellement d'Esclavelles (76), qui signifierait le village peuplé par les Slaves. Reste à savoir si un tel lieu-dit a bel et bien existé !
Joséphine
Nom rencontré dans les départements d'Outre-Mer. C'est un matronyme formé sur Joseph, sans doute un nom de famille donné autrefois à une esclave ou une ancienne esclave. En composition : Joséphine-Adeline, Joséphine-François (972).
Marino, Marini
Issu du latin marinus (= marin) ou dérivé de Marius, c'est un nom de baptême très répandu en Italie, popularisé par plusieurs saints, notamment un sénateur romain du IIIe siècle qui fut arrêté pour sa foi en Jésus-Christ, torturé comme un esclave puis décapité. Matronymes : Marina, Marinella. Diminutifs : Marinelli, Marinetti, Mariniello, et beaucoup d'autres !
Legendart
Le nom est surtout porté en Martinique (Le Gros-Morne), où il a été attribué à un ancien esclave après 1848. Difficile d'en comprendre le sens.
Zaid
Nom de personne arabe qui signifie accroissement, abondance (zayd). Il a été popularisé par un esclave affranchi, fils adoptif de Mohammed. Dérivé : Zaidi.
Scavuzzo
Parfois porté dans le nord de l'Italie, c'est en Sicile que le nom est le plus répandu. C'est sans doute un dérivé de l'italien scavo (= excavation) que l'on retrouve à Palerme dans le nom d'un monastère (monasterio dello Scavuzzo). Avec d'autres suffixes : Scavino, Scavini, Scavone (ces noms peuvent parfois venir de Schiavo = esclave, serf).
Agnoli
Nom italien porté dans le nord du pays, notamment en Vénétie où on trouve aussi la forme très rare Agnolo. C'est une forme vénitienne archaïque du nom de personne Angelo (= Ange). Diminutifs : Agnoletti, Agnolin, Agnolini. À noter qu'il existe en Martinique une forme Agnoly, qu'il serait tentant de rapprocher d'Agnoli. Mais, portée par des descendants d'esclaves, son origine demeure obscure.
Etifier
Un nom porté en Martinique, sur lequel je n'ai hélas aucun renseignement, sinon une anecdote amusante dont il convient forcément de se méfier : ce serait une déformation de 'Est-il fier !', surnom donné à un esclave.
Nal
C'est dans les Hautes-Alpes et les départements voisins que le nom est le plus répandu. Variante : Nale (26). Il est aussi porté en Martinique (par les descendants de Nal Médard, esclave affranchi en 1848). C'est un hypocoristique de noms terminés par -nal, par exemple Arnal, Bernal ou Raynal. Les formes Nal et Naud apparaissent souvent comme des variantes d'un même nom (source : Françoise et Claude Nal).
Massip
Le nom est assez répandu dans la Haute-Garonne (également 82, 30, 66). Variantes : Macip, Masip. On le recontre dans le Sud-Est sous les formes Mancip (26, 84), Mancipoz (38). Il vient du latin mancipium (= esclave) et a désigné un serviteur, un apprenti. Il a eu aussi le sens plus général de jeune homme, ou même enfant. Il était souvent porté par des Juifs au Moyen Âge.
Schiavon, Schiavón
Très répandu en Vénétie, le nom s'écrit aussi Schiavone (forme portée en Lombardie, mais surtout présente dans les régions du Sud), et Schiavoni avec pluriel de filiation (Italie centrale). Les termes "schiavo" et "schiavone" ont désigné en Italie un esclave, un serf, un prisonnier, mais ils ont été aussi utilisés pour nommer les Slaves. En particulier, dans la république de Venise, les schiavoni ont été un corps militaire spécial au XVIe siècle. On trouve aussi, en Italie et en Corse, les noms de famille Schiavo, Schiavi (diminutifs : Schiavetta, Schiavetti, Schiavitti). A noter que tous ces noms peuvent aussi être des toponymes."
Zirphile
Nom de famille très rare, dont l'origine géographique est difficile à situer. Il semble évoquer l'héroïne d'un conte du XVIIIe siècle de Charles Ducos, "Acajou et Zirphile", et a pu être donné soit à une ancienne esclave noire dans les colonies françaises, soit à une enfant trouvée."
Nélaupe
Nom de famille porté à la Réunion, également écrit Néloppe. Peut-être une forme courte de Pénélope, nom rencontré pour sa part dans les Antilles, qui évoque bien sûr la femme d'Ulysse (nom de personnage historique ou mythologique donné à une ancienne esclave).
Annibal
Les plus anciennes mentions situent le nom en Lorraine (54, 57). On le rencontre aussi à la Réunion et en Martinique, et parfois en Italie (Vénétie). Il évoque bien sûr le célèbre général carthaginois, le nom signifiant en phénicien "Grâce au dieu Baal". En Italie, c'est un prénom assez répandu, à l'origine de divers noms de famille : Annibale, Annibali, Anniballe, Anniballi (Lazio surtout). Dans les D.O.M., c'est en principe un nom attribué à un ancien esclave."
Uranie
Porté en Guadeloupe et à la Réunion, c'est un nom attribué, sans doute en 1848, à une ancienne esclave. Uranie (en grec Ourania) était l'une des neuf muses, celle qui préside à l'astronomie.
Abidat
Nom arabe formé en principe sur la racine `a.b.d = esclave, serviteur, adorateur (de Dieu). Je n'en connais pas le sens précis.
Servoz
Nom savoyard de sens incertain. Il est tentant de le rattacher au latin "silva", la forêt, (qui a donné les noms Serve, Servaz), mais le fait qu'il s'agisse d'une forme masculine rend cette solution hasardeuse. Peut-être le latin "servus" (= esclave, serf)."
Gambie
Porté en Martinique, devrait correspondre au pays du même nom, et donc à l'origine géographique d'un ancien esclave.
Nom de famille transmis par la mère. Ex : le nom Fabre est un patronyme, mais Fabresse est un matronyme.
Anthroponyme transmis par le père. La plupart des noms de famille sont des patronymes.
Nom formé à l'aide d'un suffixe diminutif, utilisé en général pour exprimer la filiation. Les suffixes diminutifs catalans les plus fréquents sont -ET, -OT.
Forme familière et affectueuse d'un nom, créée par dérivation (Bon > Bonet) ou par aphérèse (Antoine > Toine), ou par les deux à la fois (Antoine > Antoinette > Toinette).

Informations géographiques

Affinez votre recherche en cliquant sur une zone géographique et en faisant glisser le curseur de périodes

> passez la souris sur une portion du camembert pour afficher les informations qui s'y rapportent.
> cliquez sur la loupe pour consulter les résultats détaillés de nos moteurs de recherche.

Tout 1500 1600 1700 1800 1900

Pour utiliser ce service, merci de mettre à jour le plug-in flash de votre navigateur.

Get Adobe Flash player