Rechercher  :
Recherche avancée

Auteur Fil de discussion: stalag xb  (Lu 100 fois)
agambier

Messages: 4

Arbre en ligne
Standard

« le: 09 Septembre 2017, 07:07:14 »

bonjour je recherche tout document ou photo du stalag xb , car mon grand père a été prisonnier au stalag xb merci, il s'appelait pierre henri gambier
pelisson

Messages: 782

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #1 le: 11 Septembre 2017, 18:13:31 »

Bonjour,
N'hésitez pas à interroger le moteur de recherche du forum, ce sujet a déjà été abordé plusieurs fois
http://www.geneanet.org/forum/index.php?action=search2
Cordialement
Pelisson
aertzer
Messages: 42

Arbre en ligne
Standard

« Répondre #2 le: 12 Septembre 2017, 20:54:06 »

bonjour je recherche tout document ou photo du stalag xb , car mon grand père a été prisonnier au stalag xb merci, il s'appelait pierre henri gambier

Avez-vous recherché sur Wikipédia ? Il y a de nombreuses photos du Stalag. Ce qui me surprend est qu'il est mentionné qu'il s'agit d'un camp de concentration alors qu'il me semble que c'était un camp de prisonniers qui paraît avoir été très dur, mais comme toujours tout dépendait du kommando dans lequel était le prisonnier. Dans certaines fermes de bons contacts ont parfois été établis.

Cordialement

Andrée
psaliou

Messages: 2223

Arbre en ligne
Standard

« Répondre #3 le: 13 Septembre 2017, 07:58:38 »

Bonjour,

Un camp de prisonniers militaires est un camp de concentration (au sens de regroupement) de prisonniers militaires. Ce ne sont pas les camps d'extermination auxquels le terme "concentration" peut être, à tort, associé même si la concentration était le passage obligé pour les déportés visés par la barbarie nazie.

Avez-vous, comme indiqué de nombreuses fois sur ce forum, fait une demande de dossier au Service Historique de la Défense de Caen et à sa DAVCC (Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains):

Extrait de ce site: http://www.retours-vers-les-basses-pyrenees.fr/2015/05/archives-des-victimes-des-conflits.html

Ce que contiennent les archives:

-Dossiers individuels de prisonniers de guerre, déportés, travailleurs, internés dans les prisons françaises ou allemandes:
Constitués de tous les documents personnels amassés par le service dans l’immédiat après-guerre, ces dossiers concernent près de 2 000 000 de personnes. Ils sont répartis entre dossiers de prisonniers de guerre, dossiers de travailleurs et dossiers de déportés, internés ou fusillés. On y trouve différents types de documents, produits aussi bien par les autorités allemandes que par les services de l’État français ou par l’administration des Anciens combattants, qui recensent les différentes étapes de la captivité ou du séjour en Allemagne de chaque individu."

« Dernière édition: 13 Septembre 2017, 08:06:24 par psaliou »
aertzer
Messages: 42

Arbre en ligne
Standard

« Répondre #4 le: 13 Septembre 2017, 22:13:00 »


Merci pour votre message.

Pour ma part je pense qu'il convient de faire les distinctions suivantes :

1) Stalag (Stammlager) et Oflag (Offizierlager)


Dans les Stalags étaient détenus les Prisonniers de guerre de toutes nationalités (sous-officiers et hommes de troupe). Ceux-là pouvaient, et l'étaient le plus souvent, obligés de travailler dans des conditions qui variaient d'un Kommando à l'autre.

Ces camps de prisonniers de guerre étaient soumis à la Convention de Genève et faisaient  l'objet d'une visite des membres du CICR.

Les Officiers n'étaient pas tenus de travailler , cf Convention de Genève.

La situation de ces camps a évolué au fur et à mesure de la guerre. Si les conditions de détention étaient, au début, plus ou moins conformes aux dispositions de la Convention de Genève, la situation s'est dégradée dans le temps.

2) Ilag (Internierungslager)

Dans ces camps étaient internés des civils étrangers qui constituaient une menace pour le pays en raison de leur opposition au régime nazi. Ces camps étaient également soumis à la Convention de Genève.

3) Camp de concentration

Ces camps servaient à l'isolement, la détention, l'exploitation, l'humiliation et l'intimidation des personnes internées. Ce n'étaient pas des camps d'extermination programmée mais ils n'étaient pas soumis à la Convention de Genève. Les plus connus sont Dachau, Sachsenhausen, Buchenwald et Ravensbrück. Il y avait des opposants politiques, des homosexuels, des Juifs, des Sinti et Roms, des témoins de Jehova, des "asociaux ou des criminels". Moins de 10% de ces internés étaient Allemands. La plupart étaient soumis à des travaux astreignants. Les conditions de vie étaient extrêmement dures et les plus faibles mourraient.

4) Camps d'extermination

Dans ces camps étaient internés les "peuples" dont l'extermination était programmée. Les victimes furent des millions de Juifs et plusieurs centaines de milliers de Sinti et Roms.

Compte tenu de ces définitions je pense qu'il est préférable d'employer les termes exacts correspondant aux différentes situations auxquelles étaient soumises les personnes détenues dans ces camps afin d'éviter des confusions.

Cordialement

A. Balagué

psaliou

Messages: 2223

Arbre en ligne
Standard

« Répondre #5 le: 14 Septembre 2017, 05:11:22 »

Même si la précision des termes est préférable il y aura toujours dans les docs des appellations plus générales ou imprécises qu'il faut interpréter.
aertzer
Messages: 42

Arbre en ligne
Standard

« Répondre #6 le: 14 Septembre 2017, 10:03:29 »

Même si la précision des termes est préférable il y aura toujours dans les docs des appellations plus générales ou imprécises qu'il faut interpréter.

Vous avez malheureusement raison mais je crains que le niveau culturel en histoire de la plupart des Français sur ce sujet, comme sur celui de la Grande Guerre, soit très faible. Dès lors l'interprétation est impossible, faute de connaissances.

C'est tout le mérite de ce forum d'apporter des connaissances à ceux qui s'interrogent sur le parcours de leurs ascendants, en recherchant, notamment, comment leurs ancêtres vivaient dans les Stalags et quelles étaient leurs conditions de vie selon le Kommando  dans lequel il vivait. De la même façon il est intéressant de connaître le sort qui leur était réservé en cas de tentative d'évasion ratée.

Cordialement

A. Balagué
psaliou

Messages: 2223

Arbre en ligne
Standard

« Répondre #7 le: 14 Septembre 2017, 10:47:51 »


De la même façon il est intéressant de connaître le sort qui leur était réservé en cas de tentative d'évasion ratée.


Apprendre à connaitre Rawa Ruska serait un bon début...

Aller à :  
 


Powered by SMF 1.1.8 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC