Rechercher  :
Recherche avancée

Auteur Fil de discussion: MENDIANTE  (Lu 6090 fois)
etivault

Messages: 16

Arbre en ligne
Geneweb

« le: 04 Décembre 2010, 16:17:10 »

Bonjour
je ne sais pas trop où poser ma question.
Une ancêtre qui était filandière lors de son mariage, se retrouve dite "mendiante" à son dc en 1870 et son fils qui est présent lors de son inhumation est meunier

Est ce que le terme "mendiant" a la même signification qu'aujourd'hui ?
Merci
Evelyne

PS : cela se passe dans les Côtes d'Armor
isa1961
« Répondre #1 le: 05 Décembre 2010, 13:26:23 »

oui,  c'est la même chose, mais on considérait çà comme un métier.
evedur

Messages: 1498

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #2 le: 05 Décembre 2010, 15:53:29 »

ha bon ! Merci Isa
isa1961
« Répondre #3 le: 05 Décembre 2010, 20:20:19 »

Une expression :

"faire son métier de la mendicité"

ou

"Faire métier de mendicité"
evedur

Messages: 1498

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #4 le: 05 Décembre 2010, 20:28:17 »

re merci Isa
Bonne soirée
Evelyne
echizelle

Messages: 12138


« Répondre #5 le: 05 Décembre 2010, 21:01:26 »

Bonjour
je ne sais pas trop où poser ma question.
Une ancêtre qui était filandière lors de son mariage, se retrouve dite "mendiante" à son dc en 1870 et son fils qui est présent lors de son inhumation est meunier

Est ce que le terme "mendiant" a la même signification qu'aujourd'hui ?
Merci
Evelyne

PS : cela se passe dans les Côtes d'Armor


Bonsoir,
Il peut aussi s'agir d'une personne considérée comme mendiante car vivant avec des aides  sociales de la commune ( il y en avait  déjà à l'époque). Les personnes âgées en particulier les veuves pratiquement sans ressources pouvaient être considérées comme mendiantes. Les mendiants  (plus jeunes) pouvaient aussi avoir des emplois temporaires  qui ne leur permettaient pas de gagner assez pour vivre et les amenaient donc à mendier, ou à fare mendier leurs enfants.
Cordialement
Edith


ruedusoleil

Messages: 2579

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #6 le: 05 Décembre 2010, 21:28:56 »

bonsoir

j'ai trouvé ici http://dictionnaire.sensagent.com/mendiante/fr-fr/ parmi les synonymes de mendiant : chanteur de rue.

Cela n'a surement rien a voir avec la mendiante citée par Évelyne, mais j'ai trouvé que cela méritait d'être dit.

Cordialement

Monique
« Dernière édition: 05 Décembre 2010, 21:31:44 par ruedusoleil »

evedur

Messages: 1498

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #7 le: 06 Décembre 2010, 09:39:58 »

merci à vous toutes
bonne journée
Evelyne
pjosse

Messages: 19

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #8 le: 18 Décembre 2010, 15:54:57 »

Bonjour
Ne vous inquiétez pas  ( ayant des origines du Trégor !! ) il étaient très pauvre avec des conditions de vie difficile
 des enfants ou des personnes âges étaient  " Mendiants "
 un livre intéressant  << Mémoire d'un paysan  Bas Breton >> de Jean -Marie Deguinet c'est Localisé dans la Région de Quimper ( vers  1840 a 1900 )
il y a justement des passages sur les mendiants " leurs tournées dans les fermes "  avec des règles !!! et une Femme  âgée qui  arrangeait des mariages !!
un reflet de la vie en Basse Bretagne .
cordialement  Kénavo  !!
Philippe
evedur

Messages: 1498

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #9 le: 18 Décembre 2010, 18:23:17 »

merci Philippe
joussetgenea

Messages: 1651

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #10 le: 21 Décembre 2010, 13:58:11 »

Je pense que Echizelle a raison : il s'agit d'une personne vivant avec des aides, chez son fils ou même chez elle, pas forcément dans la rue au sens moderne de SDF. On retrouve dans les délibérations des conseils municipaux, les lettres, des comptes de "mendiants" de la commune pour lesquels il faut prévoir les aides dans le budget. J'ai retrouvé une "mendiante" décédée chez son neveu, qui l'hébergeait sans doute, et qui a été à la Mairie pour l'acte de décès. Il n'y avait pas de retraite, donc je pense que ceux qui ne pouvaient travailler jusqu'au bout devenaient "mendiants" si leurs enfants, famille n'étaient pas assez riches pour tout payer.
ruedusoleil

Messages: 2579

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #11 le: 21 Décembre 2010, 14:26:20 »

bonjour

dans les recensements de Hyères (Var) en 1856,

j'ai trouvé une indigente de 60 ans, aidée par le bureau de bienfaisance

qui vivait au domicile de son neveu.

Pour en savoir plus sur les bureaux de bienfaisance : http://www.assemblee-nationale.fr/site-jeunes/laicite/fiche-dates/fiche-1796/fiche.pdf

Cordialement

Monique
« Dernière édition: 21 Décembre 2010, 14:34:07 par ruedusoleil »

joussetgenea

Messages: 1651

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #12 le: 21 Décembre 2010, 14:37:04 »

En mettant en ras le mot indigente, voulez-vous dire qu'il est différent de mendiante ?

Pourtant dans le lien que vous avez donné, celui du chanteur des rues, on retrouve indigent synonyme de mendiant et peut-être bien que un mot a pu être utilisé pour l'autre...
joussetgenea

Messages: 1651

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #13 le: 21 Décembre 2010, 14:48:21 »

Reflexion faite je suis étonnée Evelyne : les meuniers étaient souvent des gens aisés... Meunier ou employé au moulin ? Il vivait au moulin sur l'acte de décès ?

Il s'en suit que les meuniers et les filandières, en revanche pauvres,  n'étaient pas du même monde.. On devenait meunier en reprenant le moulin du père ou en épousant la fille du meunier, à condition bien sûr d'avoir un statut social équivalent... Quel métier avait le père ? Le beau-père ? Je trouve cette situation peu habituelle.
« Dernière édition: 21 Décembre 2010, 14:55:59 par joussetgenea »
ruedusoleil

Messages: 2579

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #14 le: 21 Décembre 2010, 14:52:23 »

En mettant en ras le mot indigente, voulez-vous dire qu'il est différent de mendiante ?

Pourtant dans le lien que vous avez donné, celui du chanteur des rues, on retrouve indigent synonyme de mendiant et peut-être bien que un mot a pu être utilisé pour l'autre...
non...  je ne pensais pas du tout à une différence.

C'était simplement la mise en relief des mots-clés qui facilitent la lecture

Aller à :  
 


Powered by SMF 1.1.8 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC