Rechercher  :
Recherche avancée

Auteur Fil de discussion: disparus en mer  (Lu 3879 fois)
mdenislano

Messages: 22

Arbre en ligne
Geneweb

« le: 08 Avril 2009, 13:05:49 »

bonjour, je recherche des informations sur la manière d'effectuer des recherches sur les marins disparus en mer.Ou m'adresser pour avoir : le rapport de mer et les journaux de l'époque;  le relevé de navigation et les rôles d'équipage; l'enrôlement dans l'armée en temps de guerre, le relevé de carrière . Merci pour les renseignements . cordialement.
rouby2

Messages: 3


« Répondre #1 le: 29 Avril 2009, 17:42:44 »

On ne sait rien de sa disparition. C'était un marin d'envergure, originaire de la presqu' ile de Gruissan-Aude-  On sait ni le lieu de sa disparition, ni son dernier domicile.
Ces enfants ont  reçu la médaille   :   "Pupille de la Marine" .
C'est  Mon sosa 36-
Si quelques renseignements pouvez faire avancer cette recherche, ce serait bien.
Merci à vous.
peyrard43

Messages: 3

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #2 le: 09 Mai 2009, 20:05:06 »

Bonsoir,

Je viens juste de m'inscrire a ce groupe, étant épouse d'un ex patron pêcheur (retraité depuis 3 ans)/
Il existe des registres nommés 'rôles d'équipages' tenus depuis toujours par les patrons de bateaux quels qu'ils soient.
Ces derniers existent depuis très très longtemps, avec les embarquements et déparquements des marins a bord des bateaux.
Du reste les marins ont aussi des 'fascicules maritimes' en quelques sortes leurs 'passe-port' ou livret maritime personnel.

Avez vous cherché déjà pour le tout départ, sur le registre d'etat civil de son village d'origine ? j'ai déjà trouvé des rapports
recopiés sur ces dits registres. (y compris un collatéral périgourdin, sur le registre de son village, enrôlé sur un vaisseau bordelais).

Les journaux locaux de l'époque... j'y ai trouvé aussi le récit du naufrage de l'arrière gd père de mon mari.

C'est un départ, car les affaires maritimes ont des archives. /// .

A bientôt

AA

peyrard43

Messages: 3

Arbre en ligne
Geneweb

« Répondre #3 le: 10 Mai 2009, 12:02:05 »

BONJOUR,
MARIE HÉLÈNE, BIEN REçU VOTRE MAIL.
J'ai une petite question a vous poser, à fin, de me renseigner les jours prochains auprès d'amis ayant faits des recherches maritimes déjà ... (mais bon ! ce sera ici dans l'ouest, mais ils sauront surement me renseigner tout de même).
de quel quartier maritime faisait parti votre aïeul ?
Sur quel port était son bateau ?
rouby2

Messages: 3


« Répondre #4 le: 14 Mai 2009, 22:19:45 »

Mon ancètre  originaire de Gruissan-Aude-  habitait  l'ìle  Sainte Lucie avec sa famille.    Anciennement,  c' était un port -  proche de Port--La Nouvelle- Aude-    
La circonscription maritime était Port-Vendres-  - PV  - Il est possible que son bateau était  à  Port-La-Nouvelle au moment de son départ, car vu la configuration géographique des lieux, il devait forcément y  prendre le départ.
Merci de me contacter si vous avez quelques indices.
A bientôt.
Jacqueline
legoalg
« Répondre #5 le: 25 Juin 2009, 09:59:47 »

Bonjour,

  Je savais que le grand père de ma grand mère, patron pêcheur sur une chaloupe sardinière de Concarneau, la Reine des mers, avait disparu en mer avec tout son équipage dont ses 2 fils et des neveux.  Une catastrophe pour la famille. J 'ignorais la date. En fouinant un peu dans les registres de décès de Concarneau, j'ai trouvé dans le registre de1893 la transcription d'un jugement qui officialisait les décès des 7 personnes de ce bateau, décès survenus en 1891.
Les corps n'ayant pas été retrouvés, il ne pouvait y avoir d'actes de décès au moment présumé du naufrage, même si pour la famille et le mileu des pêcheurs, c'était une évidence. La famille a donc déposé une requête auprès du tribunal de Quimper: le jugement a suivi  et cette officialisation des décès est très importante pour la veuve et ses enfants, (celui qui devient l'aîné après le décès de son frère est nommé soutien de famille).

  Dans les archives de justice aux A.D. de Quimper, j'ai retrouvé la requête et le jugement. On  y trouve l'identité des personnes, les grades (mousse, matelot, patron), le nom et l'immatriculation du bateau, le port de départ  (Audierne) et ce qui devait être le port d'arrivée (Concarneau), les conditions météorologiques,( pas si détaillées que maintenant),  les épars et matériels de pêche retrouvés au large de la pointe de Penmarch et bien sur la conclusion qui fait que ces décès sont officiels.

  Le dernière fiche matricule de ce patron concarnois que j'ai trouvée au service Historique de la Marine à Lorient s'achève par la mention de ce naufrage.

  En sachant donc que ceci  concerne ce qui est appelé  la petite pêche  dans le Finistère sud. Si ces renseignements peuvent être utiles!
  Cordialement.
  Geneviève Le Goäl.
rouby2

Messages: 3


« Répondre #6 le: 28 Juin 2009, 15:38:38 »

peyrard43 a écrit:
-------------------------------------------------------
> Bonsoir,
>
> Je viens juste de m'inscrire a ce groupe, étant
> épouse d'un ex patron pêcheur (retraité depuis 3
> ans)/
> Il existe des registres nommés 'rôles d'équipages'
> tenus depuis toujours par les patrons de bateaux
> quels qu'ils soient.
> Ces derniers existent depuis très très longtemps,
> avec les embarquements et déparquements des marins
> a bord des bateaux.
> Du reste les marins ont aussi des 'fascicules
> maritimes' en quelques sortes leurs 'passe-port'
> ou livret maritime personnel.
>
> Avez vous cherché déjà pour le tout départ, sur le
> registre d'etat civil de son village d'origine ?
> j'ai déjà trouvé des rapports
> recopiés sur ces dits registres. (y compris un
> collatéral périgourdin, sur le registre de son
> village, enrôlé sur un vaisseau bordelais).
>
> Les journaux locaux de l'époque... j'y ai trouvé
> aussi le récit du naufrage de l'arrière gd père de
> mon mari.
>
> C'est un départ, car les affaires maritimes ont
> des archives. /// .
>
> A bientôt
>
> AA
>
>


Merci de vos enseignements. Sur le registre d'état civil de la commune d'origine  il ny a rien, sauf une mention de sa disparition  sur l'acte de mariage de son fils ainé. Rien de plus.
Mais l'idée de registres de la marine étant à exploiter, je vais poursuivre dans cette voie, car à Gruissan se trouve une  " Prud'homie"   de marins-pécheurs toujours en activité.
Cordialement à vous.
Jacqueline

Aller à :  
 


Powered by SMF 1.1.8 | SMF © 2006-2009, Simple Machines LLC