La Baule - La plage du soleil

Réédition de l'oeuvre originale de 1933

23,00 €

+ -
Description du produit

En 1879, le comte Hennecart et Édouard Darlu, concessionnaires de la voie ferrée reliant Saint-Nazaire au Croisic avec un embranchement sur Guérande, eurent l'idée de créer une station balnéaire entre les pointes de Chemoulin et de Penchâteau.

 

Le site pittoresque de la baie, le charme du Bois d'Amour, la douceur du climat, l'immensité de la courbe de sable fin avaient séduit étrangement les créateurs de la nouvelle plage à laquelle fut donné le nom de « Bôle », évoquant ainsi l'idée d'une baie, d'un havre à l'abri des tempêtes du large.

 

La station s'est développée progressivement jusqu'à son véritable essor entamé à partir de 1925.

 

Pour le docteur G. Cattier, La Baule est la plage idéale pour la puériculture en raison de cinq facteurs : son organisation qui en fait une plage parfaitement hygiénique et moderne ; son soleil qui en fait un type splendide de plage rayonnante ; sa brise marine, qui en fait une plage climatique de premier ordre ; son sable, ses marées, sa pente et son estran qui en font une plage admirable de bains de mer ; son étendue qui en fait une plage incomparable de gymnastique, de sports et de culture physique.

 

Les parents sont cependant avertis : « N'exposez pas l'enfant à peine arrivé à l'action hélio-marine, soit en le baignant le jour même, soit en le laissant trop longtemps au soleil. Vous contribuerez à son énervement, d'où il résultera une privation de sommeil s'il ne fait pas une angine ou un peu de fièvre ».

 

Tout en étant la plage idéale des familles, La Baule est une des stations balnéaires les plus élégantes de France car « la meilleure société » la choisit « comme villégiature et lui donne ce cachet de distinction qui la classe parmi les résidences mondaines ».

 

Les grands noms de l'aristocratie, des lettres, des sciences, des arts, de la politique, du commerce et de l'industrie semblent y avoir rendez-vous durant la saison. La comtesse et le comte de Lapeyrouse-Vaucresson, maire de la ville, donnent de très agréables réceptions dans leur villa Les Trottes.

 

Dans la villa Caroline, se déroulent les réceptions les plus affables de la marquise douairière de Montaigu et de la comtesse du Luart.

 

Tout à l'entour de La Baule, ce sont les châteaux ancestraux qui ouvrent aux invités de lourdes portes armoriées : Tréveday, Villeneuve et Keroland, notamment.

 

Au sommet du belvédère du parc des Dryades, le promeneur découvre le panorama merveilleux de la Côte d'Amour, toute la presqu'île guérandaise, l'océan, les îles, la forêt splendide ; d'un côté le pays des paludiers, de l'autre, celui des pêcheurs. © Micberth

  • Pays : France
  • Région : Pays de la Loire
  • Département : Loire-Atlantique
  • Numéro INSEE : 44055
  • Auteur : Collectif
  • Format : 14 x 20 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 9782758609902
  • Nombre de pages : 172
  • Date d'édition : 2017

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client