Lucien Gachon

Né en 1894 à La Guillerie, petit hameau de La Chapelle-Agnon, Lucien Gachon devient instituteur public. Il poursuit ses études et s'affirme comme l'un des plus célèbres géographes auvergnats.

20,00 €

+ -
Description du produit
Encouragé par Henri Pourrat, Lucien Gachon se lance dans l'écriture de romans. « Maria » est une peinture fidèle de la vie paysanne en Livradois, au début du siècle. À ses loisirs, Gachon manie la faux. Quand il la troque pour la plume, c'est pour défendre l'idée d'une école rurale qui ne déracinerait pas, sachant produire et, surtout, garder ses élites. Précurseur de la classe promenade, il fait cours hors des murs, dès les années vingt. Partagé entre le coût et les perspectives du progrès, il défend inlassablement l'idée d'un prochain renouveau des campagnes.

La question centrale du déracinement fait écho aux écrits d'Albert Thierry. En effet, Gachon s'insurge contre l'enseignement du latin auquel il voudrait substituer l'étude des vieux parlers locaux. Il préfère encore aux grandes œuvres littéraires, l'étude des « écrivains terriens ». Il pointe les contradictions de sa mission, perçues à travers le devoir d'instruire et la volonté d'éduquer. L'exemplarité du cheminement intellectuel d'un primaire, le rôle joué par l'écriture dans cette ascension et des propositions relatives à la nature des savoirs à enseigner nous portent à des débats qui n'ont toujours pas été dépassés.


  • Pays : France
  • Région : Auvergne
  • Département : Puy de Dôme
  • Numéro INSEE : 63086
  • Auteur : J-L. Zaremba
  • Format : 21 x 21 cm
  • Numéro ISBN ou EAN : 978-2-915841-28-2

Derniers commentaires client

Aucun commentaire client