Publicité

X

Chronique d’une guerre annoncée : retour sur l’actualité de 1914

Le 2 juil. 2014 par Frédéric (Geneanet)

actu_1914.jpgVous suivez depuis un an l’actualité de l’avant-guerre, jour après jour, comme si vous étiez. Après avoir fait un premier bilan sur ce qui s’est passé entre août 1913 et janvier 1914, récapitulons maintenant l’actualité des six mois qui ont précédé la guerre telle qu’elle a été perçue par nos ancêtres, du moins de ceux qui lisaient le quotidien Le Petit Journal, l’un des plus lus de son époque.

L’imminence de la guerre

petit_journal_assassinat_caillaux.jpg
En matière d’économie et de politique intérieure, deux sujets reviennent sans arrêt : la fameuse “loi des trois ans” qui a porté la durée du service militaire à trois ans au lieu de deux, et qui même adoptée depuis des mois continue à diviser violemment la classe politique ; et l’instauration de l’impôt sur le revenu que nous connaissons tous mais qui créait – on l’imagine volontiers – beaucoup d’agitation. Ces deux événements conjugués mettront à mal le gouvernement de Gaston Doumergue, récemment mis en place, qui est battu lors des élections législatives, au printemps 1914. Le gouvernement Ribot prendra sa succession, mais, très mal accueilli, il est aussitôt renversé. Il n’aura duré que trois jours, et est remplacé par celui de René Viviani.


Du sensationnel, toujours

Les faits divers sanglants restent habituels à la Une du Petit Journal, et on ne compte plus les meurtres et accidents horribles racontés avec force détails. Deux événements méritent toutefois qu’on s’y attarde : le naufrage du navire Empress of Ireland au Canada, l’une des plus grandes catastrophes maritimes de tous les temps (plus de 1400 morts) pourtant oubliée aujourd’hui, et les intempéries à Paris, avec de très violents orages qui vont causer de multiples effondrements et excavations en plein Paris.


Les journalistes

Les chroniqueurs du journal quant à eux restent les mêmes, des articles pourfendant l’administration de Jean Lecoq (de son vrai nom Ernest Laut, merci à la personne qui nous l’a signalé) à la vulgarisation scientifique de l’abbé Moreux, sans oublier les interventions du Colonel X (alias Henry Bidou), pour tout ce qui concerne l’armée et les militaires, source d’intérêt récurrente. Le directeur du journal, Stéphen Pichon, interviendra sous sa plume dans les derniers jours avant le début du conflit, même si l’on se doute que c’est lui qui produisait déjà les articles les plus importants, sans les signer.

> toutes les “chroniques d’une guerre annoncée”, du 4 août 1913 au 3 août 1914



Notre rubrique “chronique d’une guerre annoncée”, lancée le 4 août 2013, va maintenant céder sa place à l’actualité de la Grande Guerre au jour le jour selon le même principe, à savoir un article extrait de la Une du quotidien le Petit Journal, chaque jour, pour mieux vous faire revivre l’actualité telle qu’elle a été vécue par nos ancêtres il y a cent ans.
Suivez l’actualité de Geneanet, nous vous proposerons bientôt de participer à un nouveau projet, agréé par la Mission du Centenaire : “Nos ancêtres dans la Grande Guerre”.

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription