Publicité

X

Généalogie à l’école (1ere partie) : le témoignage d’une militante

Le 6 mai 2014 par Frédéric (Geneanet)

genealogie_ecole.jpgC’est un fait, les passionnés de généalogie sont pour la plupart ce que l’on appelle des “seniors”. Mais ce phénomène n’est pas lié à leur âge, il l’est surtout au temps libre dont ils disposent. Les plus jeunes ne sont pas insensibles à la connaissance de leurs ancêtres, et l’idée de pouvoir utiliser la généalogie comme un outil d’apprentissage à part entière, conjointement à l’Histoire, est née il y a quelques années. Premier volet de cette série de notes consacrées à la généalogie “à l’école”.




« Scruter les programmes scolaires pour pouvoir introduire de la généalogie »
, tel est l’objectif déclaré par Evelyne Duret, enseignante et présidente de la commission « Génécole » au sein de la Fédération Française de Généalogie.

Ce projet de la commission a pour but de familiariser les élèves de maternelle, comme les étudiants, à l’histoire de leurs ancêtres. Pour parvenir à cela, plusieurs actions  ont été mises en place : par exemple décerner un brevet du jeune généalogiste, mettre à disposition des documents spécifiques ou répondre aux attentes et interrogations des enseignants, et plus globalement du corps professoral.

Evelyne Duret l’affirme, rechercher ses ancêtres permet également d’apprendre l’Histoire, de manière ludique, autrement que dans des livres. La Généalogie dévoile quelques surprises, comme celle de s’apercevoir qu’un camarade de classe peut-être aussi un cousin. En mêlant, histoire, découverte, valeurs et culture, la Généalogie prouve qu’elle  a sa place à l’école !

Dans cette vidéo que nous avions réalisée il y a quelques temps, Evelyne Duret expose à Geneanet son projet de développement de l’activité généalogique en milieu scolaire.

Retrouvez nos autres notes consacrées à la généalogie à l’école :
> Deuxième partie : interview de Fabien Larue, intervenant en milieu scolaire
> Troisième partie : interview de Richard Lang, instituteur

Allez plus loin avec une série d’ouvrages spécialement dédiés aux enfants :
deviens_un_expert_en_genealogie.jpgQuand ils avaient mon âge : 50 ans de vacances 1936-1986

1 commentaire

prenividaud
08/10/2015

Bonjour,
Je désire créer une activité généalogique à l’école en 2016 (radiation des cadres FPH) mais ne sais pas exactement comment m’y prendre. Cet article est particulièrement intéressant mais peut-être une personne ayant été à l’initiative d’un tel projet pourrait m’éclairer…
En vous remerciant de votre diligence
Evelyne


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription