Publicité

X

Se raccrocher à Charlemagne… et après ?

Le 14 avr. 2014 par Frédéric (Geneanet)

Charlemagne.jpgParmi les motivations qui poussent les passionnés à remonter les branches de leurs arbres, il en est une, souvent décriée mais très répandue, qui consiste à vouloir retrouver parmi ses ancêtres non pas une personne de sang-bleu, mais celle qui permettra, par sa lignée noble, de remonter jusqu’à Charlemagne.

portrait.jpgpierfit” (sur Geneanet) ou Medieval lands (en anglais), ainsi que des forums ou listes de discussion.
La magie opère alors : des personnes mortes au XVIe siècle reprennent vie, d’innombrables ancêtres viennent s’y raccrocher, et l’on trouve même des récits détaillés sur leur vie, quelques portraits, des photos des châteaux où ils ont vécu… c’est toute notre généalogie qui reprend vie.

Mais attention : retrouver une lignée noble ne signifie pas pour autant que vous allez vous rattacher de façon certaine à Charlemagne. Encore faut-il que parmi toutes ces familles de bon niveau, des alliances aient été contractées avec les familles – d’un niveau encore plus élevé !- descendant directement de l’empereur.
Ou plutôt que l’on trouve suffisamment de traces pour retrouver leurs alliances…

Si c’est le cas, certains s’attachent à prolonger les lignées beaucoup plus loin que les Francs, les Mérovingiens, les Carolingiens, les Robertiens, les Pippinides… : on peut même se rattacher aux Pharaons d’Egypte ou aux Vikings et s’éparpiller ainsi dans la nuit des temps. D’autres critiquent cette frénésie qu’ils jugent vaine.
Laissons à chacun ses opinions : la généalogie reste un loisir passionnant, amusant, émouvant. “Remonter jusqu’à Charlemagne” est un challenge comme un autre, et s’y raccrocher reste un événement marquant dans une recherche généalogique.

> A lire, notre article publié la semaine dernière sur les ressources disponibles sur Geneanet concernant vos ancêtres nobles

> La semaine prochaine, nous évoquerons l’art du blason pour clore cette série de notes.

ERRATUM : dans cet article Charlemagne a été confondu avec Dagobert à propos de la “culotte à l’envers”, toutes nos excuses à ceux qui ont été choqués par cette coquille

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription