Publicité

X

Les étrangers sous la Révolution française (1ere partie)

Le 6 janv. 2014 par Frédéric (Geneanet)

chroniques80x80.jpgThierry Sabot nous propose de suivre une série d’articles passionnants consacrés aux étrangers pendant La Révolution française. Le premier que nous vous proposons, signé Henri-Claude Martinet, est consacré à la période 1789 – 1793, et concerne le destin des étrangers alors vivant en France.

La Révolution française en voulant marquer une rupture avec l’Ancien Régime va, entre 1789 et 1803, élaborer une législation pour accueillir les étrangers et les naturaliser, ou plutôt en faire des « citoyens français ». Cette politique, influencée par les événements intérieurs et extérieurs, connaitra nombre de soubresauts et de revirements, mais finalement aboutira au Code civil.

Entre 1789 – 1793, la politique envers les étrangers est marquée par l’euphorie, le romantisme et la volonté d’universalisme : on voulait faire participer à cette grande aventure révolutionnaire tous les étrangers sur le territoire en en faisant des « citoyens français » dotés des mêmes droits politiques et libertés que les Français d’origine, certains étrangers devenant ainsi Français « de plein droit » sans le demander, voire à leur insu !

> Lire l’article complet sur Histoire-Généalogie.com, partenaire de GeneaNet

Histoire-Généalogie.com