Publicité

X

Comment un contrat de mariage magnifique me permet de poursuivre mon «aventure généalogique»

Le 19 déc. 2013 par admin

logochro.jpg Je n’ai pas tout à fait terminé la promenade du côté de chez Roche. Comment cheminer du document de 1615 jusqu’à Claudine ? Dans le lot transmis, se trouvait un parchemin magnifique, par sa conservation et son écriture, en fait le premier contrat de mariage, daté de 1656, dont nous disposions. Les futurs époux portent les patronymes Roche et Tamain. Je supposais que le lien était proche avec Claudine, mais de quelle façon ? Leur mariage par ailleurs est « atypique », j’essaie de comprendre pourquoi. Deux points à éclaircir… qui illustrent ce que j’ai appelé « l’aventure généalogique ». Ce document et les deux suivants aident à comprendre par ailleurs que depuis la vente forcée de 1615, la famille roche a pu rebondir et qu’elle peut s’appuyer sur un réseau de nouvelles familles.

Le contrat de mariage du 29 juin 1656

Ce contrat, qui concerne une jeane tamain roche et un jean roche, m’a posé plusieurs questions : qui étaient-ils, quel était leur rapport avec mon ancêtre Claudine ? Pourquoi, par ailleurs, leur mariage, à bien y regarder, apparaît-il étrange… ? Je vais essayer de vous faire partager, pas à pas, mon cheminement pour trouver réponse à ces interrogations. L’énigme a été beaucoup plus facile à résoudre du côté de l’épouse. Sur le dernier point, j’en suis restée à une hypothèse.

> Lire l’article complet sur www.histoire-genealogie.com, partenaire de GeneaNet : « Les pères de nos aïeux » : Les Roche rebondissent… Nouvelles alliances avec les Tamain et les Canard (épisode 39)


logo.gif