Publicité

X

Retrouver un soldat français parmi les armées danoises

Le 23 sept. 2013 par Frédéric (Geneanet)

logo_csghf.jpgCette semaine, une question de Christine Eich :

Une de mes ancêtres a accouché, en octobre 1762 à Goin (Moselle), d’une fille née hors mariage. L’acte de naissance précise que l’enfant serait issue d’une relation avec un “Sieur François Aubert, capitaine dans les troupes de sa majesté danoise”. Y avait-il des danois à cette époque en Moselle ? Que faisaient là ces troupes ? Par ailleurs, le nom est français et très commun. Comment retrouver trace de ce capitaine, de sa carrière et de son ascendance ?


Je suppose que vous avez consulté le dossier personnel dans le fonds des déclarations de grossesses illégitimes en 1762 dans la série justice seigneuriale locale (série B) ?

4 hypothèses (donc restant à prouver par des recherches de confirmation) :

– en ce qui concerne la période nous sommes en pleine guerre de 7 ans (1757-1763), entre la France et l’Angleterre ; cette guerre implique plusieurs pays, dont l’Autriche, l’Allemagne, la Suède, la Russie… mais pas le Danemark ; ce qui n’empêche, par exemple, et seulement à titre d’exemple, qu’un Danois ai pu s’enrôler sous la bannière suédoise ? à titre d’exemple,

– sous l’Ancien régime un soldat est un mercenaire qui se loue en échange d’une solde (d’où le nom de soldat) ; c’est pourquoi on peut retrouver un danois “à la solde” d’une armée étrangère.

– En 1685, après la Révocation de l’Edit de Nantes : 200.000 protestants quittent la France vers les pays protestants du Nord de l’Europe ; dont, peut être, quelques Aubert ?

– trouve-t-on le décès ou testament d’un François Aubert, sur la période 1762-1792 ? dans le canton dont dépend la commune de Goin ?

Bonne chance,

 

Chantal COSNAY,
généalogiste à Aix en Provence (13)
Pour la CSGHF

Dans le cadre du partenariat entre GeneaNet et la Chambre Syndicale des Généalogistes et Héraldistes de France, un généalogiste professionnel, répond chaque semaine à vos questions. Utilisez le formulaire prévu à cet effet pour nous transmettre vos questions. Attention, nous vous rappelons que les questions transmises à la Chambre doivent avoir un caractère d’intérêt général et être les plus précises possibles (sur les lieux et les dates en particulier).

Pour vos recherches plus personnelles,
pour vous aider à décoincer une branche bloquée de votre arbre,
n’hésitez pas à consulter
l’annuaire de la Chambre Syndicale !