Publicité

X

Science-fiction généalogique : GeneaNet en 2213

Le 27 févr. 2013 par Frédéric (Geneanet)

vignsf.jpgUne fois n’est pas coutume, nous vous invitons à un petit voyage dans le temps…. non pas vers le passé, mais le futur ! Que deviendra la généalogie dans les décennies et les siècles à venir ? Comment fera t-on ses recherches, mais faudra t-il seulement encore faire des recherches ?

Je m’appelle Eugène Mohammed Ishiro Takamura, je suis né le 7 avril 2187 à Sheijin, en Nouvelle-Chine. Malgré les apparences, je ne suis pas néo-Chinois, mais Français. Je ne suis né là-bas que parce que mon père y a travaillé dans sa jeunesse, pendant deux ans. Mes parents avaient préféré s’y fixer en attendant ma naissance. Quant à mon nom, Takamura, je l’ai choisi pour rendre hommage à ma grand-mère maternelle qui était Japonaise, mais mon père se nommait Lefevre et ma mère Ben Ishra (Française malgré des origines maghrébines selon la légende familiale). Avec les nouvelles lois sur le port du nom de famille, c’était celui qui me semblait le plus évident, et un bel hommage à cette femme que j’ai beaucoup admiré.

parisboston.jpgCe matin, dans l’express Paris-Boston de 8h12, j’ai vu un reportage très intéressant sur le renouveau de la généalogie. Il s’agit d’une science qui a eu le vent en poupe au début du XXIe siècle avant de tomber un peu en désuétude à cause des nombreuses guerres et catastrophes naturelles qui ont ravagé les années 2080-2130 et causé des exodes un peu partout en mélangeant les populations.

En arrivant à Boston à 9h, ma réunion sur les nouveaux produits nervo-holographiques ayant été annulée, j’en ai profité pour retracer mon arbre généalogique. C’est passionnant, c’est pourquoi je souhaitais vous en faire part. Je suis entré dans l’entité GeneaNet et le clone qui m’a accueilli (j’ai choisi un clone de mon arrière-grand-père Pierre-Hydulphe que je n’ai pas connu mais dont on m’a beaucoup parlé, c’était l’occasion d’avoir un clone “familial” alors que tant de gens choisissent un chanteur ou une actrice)… ce clone, donc, avec lequel j’ai eu un très bon contact, m’a immédiatement remis un dossier holographique très complet.

holo.jpgJ’en ai pour des heures à tout visionner, il y a beaucoup de vidéos de mon trisaïeul Sergio notamment, il était un écrivain italien assez connu et a été invité dans de nombreuses émissions à l’époque où l’on parlait encore de “télévision”, avant que les holo-entités soient mises au point. J’ai déjà pu voir que j’avais des ancêtres partout dans le monde, même si je m’en doutais, notamment toute une branche islandaise grâce à un diplomate originaire de ce pays et fixé en Italie en 2101, par ailleurs ancêtre direct de Sergio.

Côté Français, je couvre quasiment toute le pays et c’est là que je remonte le plus loin grâce à une branche noble qui me relie à Charlemagne. J’ai regardé quelques documents du XVIIIe siècle, je n’ai pas réussi à lire ce qui était écrit mais le lecteur-traducteur automatique fourni avec le dossier m’a permis de tout comprendre, l’accent utilisé à l’époque est j’imagine bien restitué et cela m’a beaucoup amusé. J’ai aussi pu visualiser en 3D des reconstitutions des maisons faites à partir des plans cadastraux et une petite animation permet de voir évoluer mes ancêtres allant aux champs, dînant, etc.
C’est franchement passionnant, même si les visages sont évidemment imaginaires, mais on voit bien la taille qu’ils avaient, comment ils étaient habillés, comment ils parlaient, et pour tous les métiers il y a un descriptif très précis des outils et des gestes. On peut aussi comparer instantanément le paysage et les environs d’époque en holographie et se promener sur place sans bouger de son fauteuil.
Par contre je n’ai pas acheté le système “weatherfeel” qui permet de s’immerger dans le paysage comme si on était devant le lieu d’habitation, qui permet aussi de ressentir le soleil, le vent ou les gaz d’échappement des XXe et XXIe siècle, c’est un peu cher et il faut installer tout un équipement assez encombrant chez soi, je verrai plus tard.

La dernière trouvaille que propose GeneaNet est tout bonnement géniale : ils ont reconstitué des repas-types selon les pays et les régions et on peut non seulement manipuler une écuelle ou un gobelet en cuivre avec de la nourriture dedans mais aussi sentir l’odeur grâce au nouveau système d’olfaction numérique mis au point il y a quelques années. A quand la possibilité de goûter ?

Je vous invite donc fortement à faire votre généalogie, c’est gratuit pour les informations de base et le coût reste très modeste pour les systèmes de reconstitution 3D et les animations. En plus, pas la peine d’attendre, tout cela est instantané et GeneaNet garantit qu’à de rares exceptions près, toutes les archives existantes et répertoriées dans le monde entier ont été numérisées et sont disponibles chez eux.

8 commentaires Voir les commentaires précédents

zarzuela
02/09/2015

bonjour à tous les croyants et incroyants la généalogie n’est et ne sera jamais une science exacte
et oui que vous le vouliez ou non …comme je l’ai souvent dit écris et répété
inutile de le nier (c’est l’évidence même) il n’y a nul besoin d’être savant pour le comprendre
vous; & nous sommes tous… oui tous : des métissés ,même si vous descendez ( de CHARLEMAGNE)
désolée de vous décevoir Ray PETER


Meme si on remonte à Joseph d’Arimathie et Abraham et enfin à Adam et Eve, peu importe, l’exaltation de l’enquête généalogique est interessante et se suffit à elle même, on sait bien qu’à partir de certaines dates tout devient plus ou moins approximatif et difficile à verifier. Mais ce hobby nous fait surtout renouer avec la Vie d’où nous venons avec ses lieux, ses metiers, ses anecdotes et nous fait poser des questions sur le sens de notre vie.


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription