Publicité

X

Mise en ligne partielle des archives du Doubs

Le 28 août 2008 par Frédéric (Geneanet)

La nouvelle est passée un peu inaperçue en plein été, il est donc bon d’en reparler ici : les archives du Doubs sont en ligne, très partiellement pour le moment (tables décennales seules pour les communes de A à B, sans Besançon).

On accède au site par l’adresse :

http://archives.doubs.fr

Sur la page d’accueil, on remarque en bas à droite un pavé bleu clair destiné à vous identifier : pour consulter le site, une inscription est obligatoire, c’est donc la première chose à faire. L’inscription est très simple et ne prend que quelques secondes.


Cliquez d’abord sur “Créez votre propre compte”. Choisissez un nom d’utilisateur (ce que vous voulez), puis un mot de passe, et dans la troisième case répétez votre mot de passe.
Validez, un message de bienvenue apparaît, vous pouvez accéder aux archives.

Pour une première utilisation, choisissez le menu “Recherche Guidée”, c’est le plus simple à utiliser.


Sur la page qui apparaît, six vignettes récapitulent les services proposés. Choisissez “recherche dans les documents numérisés” plutôt que “recherche dans l’état-civil”, qui ne vous proposera pas forcément d’images à consulter et seulement des cotes.


Un formulaire vous est proposé. Celui-ci ne présentant nulle part de liste de communes, une astuce permet de connaître très vite tout ce qui est numérisé : cochez la case “Avec document(s) numérisé(s), ne saisissez rien d’autre, et validez !

Vous obtenez une liste de résultats sous le formulaire, avec tous les documents numérisés disponibles, commune par commune.

Cliquez sur celle qui vous intéresse.

Voici pour finir les fonctions des 3 icones situées en haut des pages de recherche :

Le petit dossier vous permettra de consulter les documents mémorisés. Le bouton “PDF”, lui, n’est pas encore fonctionnel (il mène vers une page d’erreur). L’icone représentant une imprimante sert évidemment à imprimer.

Ceux qui ont des ancêtres dans le Doubs, aux communes commençant par A et B, pourront patienter en attendant d’ultérieures mises en ligne, grâce aux tables décennales. Les autres patienteront aussi, car n’est-ce pas là la qualité principale de tout bon généalogiste qui se respecte ?

27 commentaires Voir les commentaires précédents

Regine PEGEOT
04/08/2016

bravo bravo quel effort , sonnez trompettes , dans 150 ans on verra peut être mon ancêtre Zoé !!!!


Il est lamentable que certaines personnes bien pensantes ne pensent pas aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer. Les lois existent. Respectez-les. La généalogie est un passe temps comme beaucoup d’autres.


Vous devez être connecté pour déposer un commentaire. Connexion / Inscription